Mariage : qui paie quoi ?

Le mariage est sans doute une étape très importante dans la vie de tous les couples. Néanmoins, il faut savoir que la préparation nécessite du temps et de l’énergie. De plus, il faudra tenir compte des nombreux éléments à acheter pour que le mariage puisse avoir lieu. Dans cet article, vous trouverez comment sont reparties les charges lors de la préparation d’un mariage.

Que paie la famille du marié ?

Il faut savoir que la famille du marié doit se charger d’un max d’élément dans l’organisation du mariage. Il faut toutefois savoir qu’elle n’assure pas l’exclusivité des charges. Dans un premier temps, il faut savoir que ceux-ci doivent s’occuper de la tenue du marié et également des tenues des témoins. Aussi, elle a à sa charge les alliances et les frais administratifs. Elle assure ainsi le bouquet de la mariée, l’enveloppe pour le prêtre de l’église s’il s’agit d’un mariage religieux, et enfin des voyages de noces.

A lire en complément : Trouvez les meilleures astuces pour créer votre liste de mariage idéale

De quoi s’occupe la famille de la mariée ?

La famille de la mariée a par ailleurs des charges qu’elle devra supporter pour la réussite du mariage des amoureux. En effet, la famille de la future épouse s’occupe de la robe de mariée de cette dernière ainsi que des tenues des demoiselles d’honneur ainsi que des enfants d’honneurs. Elle devra aussi s’occuper de prendre en charges liées à la prise d’un photographe, la location pour le transport des mariés et aussi de la décoration florale.

Lire également : Mariage : qui paye quoi ? Les conseils à suivre

Quelles charges partagent les mariés ?

Il faut savoir qu’une fois les différents frais ont été partagés, les mariés devront payer ensemble certains frais. Il s’agit notamment des frais liés à la musique, à ma salle de réception et aux cadeaux des invités et des témoins. Par ailleurs, il faut aussi noter que parfois les deux familles peuvent décider de prendre en charge le transport des invités si cela s’avère nécessaire.

Faut-il toujours respecter cette répartition ?

Sachez qu’il s’agit ici d’une répartition traditionnelle. En effet, de nos jours, les deux parties peuvent décider de partager tous les frais équitablement. Parfois, l’époux peut décider de prendre en charge la quasi-totalité des frais du mariage. Il faudra néanmoins que certaines charges soient assurées par la famille de la mariée. Le mieux serait de partir d’un commun accord afin de trouver une entente dans l’organisation du mariage. Il est important de tout prévoir afin que le mariage soit réussi et que les époux puissent garder un parfait souvenir de ce moment.

 

Comment négocier la répartition des frais entre les familles et les mariés ?

La négociation de la répartition des frais peut être un sujet délicat. Vous devez aborder cette question avec tact et diplomatie afin de ne froisser personne. Cela commence par une discussion entre les futurs époux pour savoir s’ils souhaitent suivre la tradition ou opter pour une autre solution. Si tel est le cas, ils devront en parler à leurs familles respectives.

Vous devez répartir différentes charges liées au mariage. Il faut commencer par lister tous les postes de dépenses, tels que le traiteur, la location de salle, l’animation musicale, etc., puis décider qui prendra en charge chaque poste dans le budget global du mariage.

Si une partie souhaite prendre plus de responsabilités financières dans l’organisation du mariage que ce qui leur a été alloué initialement selon la tradition ou l’accord initial des deux parties concernées, alors il faudra négocier ces ajustements ensemble.

Vous devez être transparent sur le budget total disponible pour éviter toute surprise désagréable pendant ou après les festivités.

Les alternatives à la traditionnelle répartition des frais de mariage

Si les mariés ne souhaitent pas se plier à la traditionnelle répartition des frais, il existe plusieurs alternatives. La première est de diviser le budget en parts égales entre les deux familles et les futurs époux. Chacun contribue alors financièrement de manière équitable.

Une autre option consiste à fixer un budget global pour le mariage et demander aux différentes parties impliquées de payer une part correspondant à ce qu’elles peuvent offrir.

Il est aussi possible que chacun prenne en charge certains postes de dépenses spécifiques selon leurs capacités financières ou leur désir d’être plus investi dans l’un ou l’autre aspect du mariage.

Pourquoi ne pas opter pour un mariage plus modeste ? Cette solution permettrait aux futurs époux d’avoir un mariage qui reflète mieux leur personnalité tout en limitant les coûts associés. Effectivement, souvent on se laisse emporter par l’euphorie du moment et on finit par dépenser bien au-delà de nos moyens. Un mariage intime peut aussi être très romantique !

Quel que soit le choix des mariés concernant la répartition des frais, vous devez être important(e). Vous devez apaiser toutes tensions potentielles après coup.

ARTICLES LIÉS